La caisse

contribuer

En imposant la loi Travail par le 49.3, le gouvernement piétine une fois de plus nos conquêtes sociales. Nuit Debout Paris soutient activement les salariés-e-s en grève et les victimes de la répression. C’est pourquoi elle met en place une caisse de soutien. Les donations récoltées seront reversées à des collectifs de salarié-e-s en grève, à la défense juridique des victimes de la criminalisation du mouvement social et aux premiers soins aux blessé-e-s.

Le mouvement de contestation a franchi une nouvelle étape avec la démultiplication des grèves reconductibles jusqu’au retrait total de la loi Travail : raffinerie, EDF, SNCF, RATP, Airbus, La Poste… Les salarié-e-s se mobilisent contre une loi conçue pour durcir la précarisation et la subordination au travail. Les grèves, les blocages, les occupations, les manifestations et toutes les autres formes de lutte font peur au gouvernement : nous n’avons jamais été aussi près de la victoire ! Le pouvoir est fébrile. Sa répression, qu’elle soit policière, juridique ou économique, ne nous décourage pas.
Face aux pertes de salaires, aidons les grévistes en lutte à tenir ! Face aux violences policières et aux procès, aidons les blessé-e-s et les victimes de la criminalisation ! Avec Nuit Debout, aux côtés des caisses de grève et des autres collectes existantes, dotons-nous des moyens de la lutte.

Contre la loi travail et son monde, notre détermination est intacte !